Préjugé : l’enfant porté est trop gâté.

Il importe de dire les choses clairement : non, aucun enfant n'est gâté parce qu'il est porté !

Au contraire : son besoin fondamental de proximité, de chaleur, d’amour et de sécurité est satisfait de manière parfaitement naturelle. Lorsque les enfants grandissent et quittent d’eux-mêmes l’âge d’être portés, ils partent à la découverte du monde avec une confiance instinctive renforcée par le portage.

Des études du Centre de recherches en éthologie humaine de la société Max-Planck le confirment : à la différence des nourrissons et jeunes enfants dans nos sociétés occidentales industrialisées, ceux des cultures traditionnelles profitent du contact corporel permanent avec leur père, leur mère et leurs frères et sœurs. Ils sont notamment autonomes plus tôt que les enfants du même âge aux USA ou en Europe occidentale.

Préjugé : le portage est à l’origine de postures incorrectes de l’enfant.

Au contraire : une écharpe porte-bébé nouée correctement ou un autre auxiliaire de portage bien réglé soutient la posture naturelle de l’enfant. En effet, la colonne vertébrale des bébés s'arrondit d'abord pendant presque 10 mois dans le ventre de la mère et doit ensuite s’étirer lentement (un à deux ans) pour atteindre la forme en S de la colonne adulte. C’est aussi pour cela que la position de la grenouille est si importante dans l’écharpe porte-bébé.

Les différentes étapes qui donnent à la colonne vertébrale du nourrisson sa courbure en S sont les suivantes :

Préjugé : le portage est à l’origine de postures incorrectes de l’adulte.

Seuls les parents qui souffrent déjà de problèmes de dos peuvent être concernés – en cas de douleurs (aiguës ou chroniques) au dos, demandez à votre médecin ou kinésithérapeute si vous pouvez envisager de porter votre bébé.

Pour tous les autres, le portage correct (écharpe nouée correctement, porte-bébé correctement réglé, enfant contre soi et pauses) n’entraîne aucune posture incorrecte.

Préjugé : l’enfant n’a pas assez d’air

Si vous veillez à ce que le nez du bébé soit bien dégagé, cela ne pose aucun problème. Vos mouvements font aussi circuler l’air dans l’écharpe et renouvellent l’air frais. Il est important par ailleurs de ne pas habiller trop chaudement les bébés portés dans une écharpe sous une veste car ils risquent plus d’avoir trop chaud que trop froid.

L’« étude de Cologne » sur l’apport d’oxygène aux nouveau-nés dans des écharpes porte-bébés de l’université de Cologne " montre qu'un bébé porté n'absorbe qu'env. 1 % d'oxygène en moins que sans écharpe car il respire plus calmement et il est plus détendu.